Stage – Aller vers, attraper, tirer à soi

L’enfant s’oriente vers l’environnement de toutes les manières possibles sur tous les axes sensoriels.

Quand il aboutit à l’objet désiré, il va souhaiter l’attraper puis l’attirer à soi pour conclure ce mouvement de contact.

L’aller vers est un mouvement d’agressivité qui nous parle bien en tant que gestalt thérapeute. Pour se faire, l’enfant a besoin d’un environnement porteur pour que le mouvement de corps soit vécu en ressenti de puissance et ainsi enrichir la fonction personnalité.

Dates prévues : 24, 25, 26 Juin 2021

Stage  Aller vers, attraper, tirer à soi

L’enfant s’oriente vers l’environnement de toutes les manières possibles sur tous les axes sensoriels. Quand il aboutit à l’objet désiré, il va souhaiter l’attraper puis l’attirer à soi pour conclure ce mouvement de contact.

L’aller vers est un mouvement d’agressivité qui nous parle bien en tant que gestalt thérapeute.

Pour se faire, l’enfant a besoin d’un environnement porteur pour que le mouvement de corps soit vécu en ressenti de puissance et ainsi enrichir la fonction personnalité.

« le Tirer à soi » est sûrement le moment le plus agressif de l’opération de contact.

Le petit enfant dépend de l’intervention bienveillante et soutenante de son environnement qui va stimuler l’exploration . Si l’environnement est peu présent , le bébé va créer des ajustements. soit il va renoncer et s’ effondrer corporellement ou se tendre vers l’objet pour peut être avoir une réponse de l’environnement. Si ces formes perdurent, une gestalt se forme et une modalité de contact se forme. Celle ci vient enrichir la fonction personnalité, mais également la figer.

Le client actualise ses gestalts inachevées corporellement dans le contact. Lorsqu’il pose une demande, s’il le peut , il peut effondrer son corps ou le tendre.

Il est alors nécessaire d’apprendre à observer le déploiement du processus de contact corporel du client.

Illustration : l’expérience de Basil

Basil a 17 ans, …Quand je lui propose de se poser sur le gros ballon, il se jette dessus. Je vais lui nommer ce que je vois de ce mode. Au cours de nos séances, je lui propose de vivre son aller vers autrement en ressentant davantage. A plusieurs reprises, Basil va défléchir, va être beaucoup dans l’humour et l’ironie. C’est trop insupportable. Pourtant, tout doucement il va me recevoir dans son espace, avec cette crainte de qui je suis pour lui. Suis je fiable? Est ce que notre relation est risquée ? Basil fonce et ne mesure pas les risques encourus? Au fur et à mesure du travail de lien avec moi, du cadre bienveillant et à la fois confrontant, du travail sur l’awareness, et de l’exploration de son aller vers, il va autrement oser, en prenant le temps nécessaire, vivre le risque de la relation. Ce jeune m’a beaucoup touché. Nous avons compté l’un pour l’autre.

Dates prévues :
24, 25, 26 Juin 2021

Réserver

Tarif :
420€ les trois jours.

Réserver


Les autres stages et formations: